En Haute Normandie

Les délégations départementales
Rejoignez nous !
Mon compte
Site national

Techniques de restauration

Le Torchis

L'argile, glaise . "Glise","glisse" ou "glaze" au Moyen-âge, est la base du torchis.
Le torchis ( du latin torquere, tordre).
Appelé parfois bauge et, en Normandie, tillasse ou massat. Mortier composé de terre grasse et de paille ou de foin.
A la différence du pisé, terre compressée dans des moules, ou banches, utilisé sans armature, en couches remontées
sur les bases séchées, le torchis est tassé entre les pans de bois, appelés aussi colombages, des constructions en charpente.
Les modes de construction varient suivant les ressources des régions. En Normandie, pays aux ressources variées, le torchis
s'allie au bois et à la pierre.
A la page 65 du livre de René Fontaine "La Maison de Pays" :
Le pisé, la bauge, le torchis
Dans les régions les plus déshéritées, les murs étaient montés en terre comprimée: le pisé. Si, à ce mélange on ajoutait de la
paille hachée pour former plus ou moins liant, on obtenait la bauge. Mais parmi les terres qui donnaient les meilleurs résultats,
l'argile venait en tête. Cette argile mélangée avec de l'eau et de la paille constituait le torchis.  Si nécessaire, on y ajoutait
une certaine quantité de chaux.

Les matériaux

Les matériaux1

 

Les matériaux2

Règles de base à respecter

Principes à respecter

La technique du pan de bois

La première étape de la construction d'une maison paysanne selon cette technique consiste à ériger les pans de bois assemblés au sol sur des piles ou des supports non définitifs.

Ces pans de bois sont constitués de l'ossature et des colombages qu'elle porte.

L'ossature faite de pièces de bois de forte section représente l'armature de la maison.

Ossature

Cette ossature accueille le colombage : ensemble de pièces de bois de section plus réduite.

Colombage

Puis vient l'édification des soubassements en dur.

Soubassement

La confection des murs en pan de bois se termine par la mise en place du hourdis

Hourdis

Avant-après : ferme au Tilleul Lambert

Restauration d'un pan de bois avec torchis allégé

Exemple de restauration d'une large façade en pans de bois effectué par Marc Camus avec le soutien des MPE. Etapes de la restauration :

  • restauration des pans de bois et élimination de l'enduit inadéquat
  • préparation (banchage) et réalisation du hourdis en torchis allégé (l'occasion d'un stage MPE)
  • enduit terre chaux sable sur torchis allégé (l'occasion d'un autre stage MPE)
  • finition de l'ensemble

Avant - après : fermette de Champignolles à Epégard

A222979b-R1-05-6

Restauration de la fermette de Champignolles

Déplacée et reconstruite à "La Buissonnière" -Hameau de Beaufour, 27110 Epégard, par Geneviève et Antoine GOULARD (membres MPE), récompensés par le prix René Fontaine qui leur sera remis à l'assemblée générale des Maisons Paysannes de France le 26 avril 2014.

Veuillez cliquer sur les carrés verts pour visualiser le diaporama.